On sait que vous voulez acheter la PlayStation 5 et que vous souhaitez savoir deux choses: son prix et sa date de lancement. Manque de chance, la première publicité pour la nouvelle console de Sony ne nous donne ni l’un ni l’autre. Elle vous donnera simplement encore plus envie de vous procurer la console (et c’est déjà bien).

Etant donné qu’il s’agit de la promotion de la console, il ne s’agit pas d’images de jeux mais d’illustrations de certaines features de la PS5 et de sa manette la DualSense. Une bonne idée, avec une vidéo toujours magnifiquement réalisée (chez Sony on fait du live-action très bizarre ou très bien fait, jamais au milieu).

On retrouve le retour haptique avec le passage du kraken, les gâchettes adaptatives avec la tension de l’arc et enfin l’audio 3D quand la femme se trouve dans le camp et qu’avec ses oreilles bioniques elle entend la radio en haut de la tour de contrôle.

PlayStation en profite pour nous donner les avis de plusieurs équipes de développement sur les nouvelles fonctionnalités de la console avec un post qui nous dévoile quelques idées pour utiliser ces nouveautés.

Si l’audio 3D n’est pas nouveau dans le monde du jeu vidéo et qu’on a déjà eu une idée de ce que donnera les gâchettes adaptatives avec la Xbox One et la gestion des vibrations dans les gâchettes dans la gen actuelle, on attend de voir ce que donnera en jeu le retour haptique (ça peut être fou!).

Quelques questions trouveront sans doute leurs réponses au moment de la sortie de la console. La technologie embarquée dans la DualSense devrait faire parler d’elle encore quelques mois, tant qu’on a pas pu mettre la main dessus.

Sera-t-il possible de désactiver le retour haptique et les gâchettes adaptatives dans les paramètres généraux de la console ? En effet, beaucoup de joueurs désactivent ces options dans les jeux multijoueurs pour des soucis de précisions (rappelons nous que les joueurs PC n’ont pas les vibrations avec le combo clavier/souris). Il y a évidemmentaussi une question d’accessibilité, les vibrations empêchant tout simplement certaines personnes de jouer.

D’après le commentaire de Nicolas Doucet sur Astro’s Playroom, ce sera le cas. Du coup, qu’est-ce qu’une DualSense peut faire qu’une DualShock 4 ne peut pas sur un jeu comme Astro’s Playroom ?

Les constructeurs de manettes “tiers” (type Nacon, Scuf, Burn) auront-ils accès à la technologie complète de la DualSense pour nous proposer des contrôleurs avec le retour haptique et les gâchettes adaptatives ? Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que les contrôleurs “tiers” PS5 seront équivalent aux contrôleurs tiers “PS4”, alors que ceux ci ne sont pas compatibles avec les jeux PS5 ?

Point complètement personnel : Est-ce que on peut arrêter de parler de la next-gen et des nouvelles expériences de jeux en mettant en avant le réalisme des armes ? On a déjà de très bons exemples pour l’utilisation des nouvelles features avec Gran Turismo 7, le grappin avec le prochain Little Big Planet et les textures pour Astro’s Playroom. Faites nous rêver avec la sensation de l’environnement avec des retours discrets qui nous immergent dans le jeu. Ne nous refaites pas le coup de la DualShock 4 qu’il faut secouer quand la lumière s’éteint dans The Last of Us…

Je vous renvoie dans le futur du jeu vidéo en 2013 avec la présentation de la DualShock 4 et de ses innovations qui accompagnaient le lancement de la PS4. Au programme le touchpad (pour jouer de la guitare dans The Last of Us Part II), la lightbar (pour que la console sache où le joueur qui joue se trouve ?!), les gâchettes revisitées, un haut-parleur (on s’en rappelle de BB dans Death Stranding), le motion tracking et le bouton share (la vraie bonne idée, beaucoup plus pratique pour les modes photo).