Jeu d’action 2D passé complètement inaperçu (pour moi) lors de sa sortie en 2019 sur Switch et PC, Katana Zero s’est échoué sur le Xbox Game Pass en même temps que sa sortie sur Xbox One ce 15 octobre. Et grand bien lui en a fait.

Il n’aura suffit que d’un rapide coup d’oeil sur une vidéo de gameplay pour me donner envie de l’essayer, grâce à son style nerveux et à sa musique entrainante.

Le dernier jeu d’Askiisoft est une petite merveille, mélange d’action et de skills, avec une histoire complètement folle qui nous change des scénarios habituels.

L’univers

Katana Zero se passe dans un univers futuriste, avec du cyberpunk comme on les aime. On incarne un combattant armé d’un katana qui est au service d’une organisation secrète. Le background de l’histoire et de notre héros restent mystérieux car c’est au fur et à mesure de notre découverte du jeu qu’on comprend ce qui nous arrive (pourquoi sommes nous la, qu’est ce qu’on fait en fait, et qui a allumer la lumière ?).

Si visuellement le jeu parait très old school quand on regarde un screenshot, c’est une véritable pépite dès qu’on le voit “vivre” sur notre écran.

Katana Zero est bourré d’effets visuels qui accompagnent nos péripéties et nos combats, ces derniers ayant lieu dans des niveaux assez classiques mais bien foutus.

On pense forcément à Shinobi mais aussi à Hotline Miami pour ce titre original et détonant.

Le jeu

Katana Zero est un jeu en 2D qui mélange de l’action et des plateformes. Notre héros doit se faire un chemin jusqu’à ses cibles à grands coups de katana, le tout avec style ou presque, mais de façon plus ou moins involontaire.

Le principe du jeu est le suivant: si vous êtes touché par un ennemi, vous mourrez instantanément. Vous n’avez pas de barre de vie, c’est “game over”. Mais ce n’est pas grave puisqu’une fois mort, vous ré-apparaissez juste au début de la pièce dans laquelle vous vous trouviez. Le jeu est bourré de points de sauvegarde, histoire de ne pas être frustré et de tenter des actions toujours plus stylées les unes que les autres.

L’idée, c’est de traverser les salles en utilisant vos capacités pour tuer vos adversaires, tout simplement. Vous pouvez utiliser votre sabre pour vous débarrassez d’eux, ou bien pour dévier les balles de pistolet.

Vous avez aussi la possibilité de faire des roulades pour esquiver les attaques, ou encore un “pouvoir” pour ralentir le temps afin d’enchaîner au mieux vos combos.

Si les premiers niveaux sont simples, la courbe de progression de la difficulté est parfaite. Ce n’est pas un problème de recommencer plusieurs fois les combats (il n’y a aucune pénalité) et on prend plaisir à essayer d’avancer avec style au milieu des adversaires.

Entre les niveaux qui demandent toute notre concentration, il y a des phases de dialogues qui nous font avancer dans l’histoire.

Et il faut avouer que la gestion des discussions est vraiment une bonne idée. Vous avez le choix entre plusieurs réponses quand vous discutez avec d’autres personnes, mais si vous voulez couper court, vous pouvez couper la parole et mettre fin aux conversations. Ce choix change le comportement de votre personnage, et celui des interlocuteurs aussi.

Si l’histoire est souvent secondaire dans ce style de jeu, elle est ici primordiale pour essayer de comprendre un minimum ce que vous êtes en train de faire.

On est très loin d’un scénario tout public à regarder un vendredi soir avec toute la famille, puisque Katana Zero est un cocktail complexe qui parle de la guerre, de la drogue, le tout saupoudré d’une bonne dose de violence.

On a envie de savoir comment ça va se terminer, quelle est notre histoire, pourquoi on a des “pouvoirs” et quelle est la drogue dont tout le monde parle.

A noter que la réalisation est tout à fait folle. Les effets visuels nous piègent pour nous mettre le doute sur le déroulement de notre aventure et c’est un régal.

Une mention spéciale toute particulière donc à l’univers, que ce soit graphiquement comme musicalement. L’OST du jeu est une tuerie.

La durée de vie

Il ne faut pas plus de 4h ou 5h pour terminer Katana Zero. Un mode de difficulté supplémentaire se débloque une fois terminé, avec la possibilité de réaliser des speedruns par la même occasion. Une fin secrète est aussi de la partie, vous obligeant à recommencer le jeu si vous ne l’avez pas obtenue dès votre premier run.

Attention toutefois à ne pas vous faire avoir à un moment du jeu où l’on nous fait croire que le jeu est terminé. Il serait dommage de rater le bon tiers de jeu restant…

Verdict

Les points positifs

  • De l'action non stop
  • Une histoire intriguante
  • L'ambiance musicale d'enfer

Les points négatifs

  • Assez difficile sur la fin

Mentions spéciales

Pinkachu
10
Le ton des dialogues et du jeu
9

En résumé

Katana Zero est un jeu nerveux, avec un gameplay très simple mais efficace, le tout dans une ambiance électrique. L'histoire est originale, on veut savoir où elle nous mène parce qu'elle nous fait souvent perdre pied. Une expérience à ne pas rater pour un jeu d'action qui sort du lot.

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.