ScourgeBringer est un jeu 2D développé par Flying Oak Games, deux français qui habitent à Metz. C’est un peu involontairement que j’enchaîne les roguelike en ce moment, mais ce n’est pas pour me déplaire.

Nouvelle ambiance, nouveaux mouvements, ScourgeBringer propose une expérience de jeu originale qu’il ne faudra peut être pas mettre entre toutes les mains car le talent et la persévérance seront vos meilleurs atouts.

L’univers

Une civilisation en ruine, un monolithe énigmatique, il n’en faut pas plus pour que l’héroïne que vous incarnez se lance à l’aventure pour sauver l’humanité. Kyhra pénètre donc dans un monde inconnu, à la recherche de la vérité et surtout du prochain ennemi à tuer.

Le principe du monolithe est une bonne excuse pour transformer l’univers dans lequel on évolue sans avoir à se justifier. Les niveaux que l’on traverse sont générés aléatoirement, les ennemis apparaissent eux aussi de façon random.

Cette idée permet aussi d’avoir des “mondes” qui changent du tout au tout quand on a battu les boss.

Le jeu

ScourgeBringer est comme nous l’avons déjà remarqué, un jeu d’action 2D de style roguelike. Cela signifie qu’on évolue à travers des niveaux où il faut tuer tous les ennemis qui se trouvent sur notre chemin pour pouvoir avancer.

Une fois que vous avez nettoyé une salle, une seconde vague d’adversaire apparait. Pour corser un peu l’aventure, ces apparitions sont aléatoires. Vous ne pouvez pas planifier à l’avance votre stratégie pour vider la salle de ses ennemis.

Kyhra, notre personnage principal, est armée d’un sabre et d’un pistolet. Elle peut au choix donner un coup d’épée classique, où bien dasher sur les ennemis, voir “smasher” pour étourdir plusieurs adversaires.

Cette panoplie de coups plutôt simple est en fait très efficace car on peut enchaîner nos attaques sans s’arrêter. ScourgeBringer nous propose en effet un jeu très fluide avec la possibilité de sauter et de réaliser même des doubles sauts.

On peut s’accrocher aux murs, grimper, dasher,… et nos attaques nous permettent de rester en l’air. Un peu dans le même style que Devil May Cry où l’on peut passer quelques minutes dans les airs à taper notre adversaire.

Ce gameplay nous permet de jouer sans nous préoccuper du sol, et on passe la majorité de notre temps à voler d’ennemis en ennemis, en esquivant les attaques adverses. Et ça tombe bien, la majorité de nos ennemis se déplace dans les airs.

Notre héroïne possède une jauge de vie que vous pourrez parfois remplir si vous gagnez des objets adéquats à la fin de vos combats, mais il vous faudra la plupart du temps faire avec ce que vous avez au début.

Comme tous les bons “roguelike”, vous gagnez des points pendant votre aventure, points qui servent de monnaie d’échange avec les marchands qui se trouvent sur votre chemin. A vous d’acheter les équipements et améliorations qui vont bien pour vous aider à aller jusqu’au bout de l’aventure.

Tous ces achats sont ensuite perdus si vous mourrez. A quoi servent vos runs ? A gagner des points d’expérience lorsque vous battez des boss et des mini-boss. Cette expérience reste attaché à votre personnage et vous pouvez l’échanger contre des améliorations qui resteront à jamais débloquées.

Le jeu est très très nerveux, avec un gameplay très fluide. Vous ne trouverez pas d’explication sur les différentes améliorations d’armes, et il faut plusieurs runs pour vraiment comprendre le fonctionnement du jeu.

L’histoire est sympa mais la façon dont elle est amenée est beaucoup trop light pour nous donner véritablement envie d’en découvrir davantage. La musique ajoute une dimension d’énergie et de vitesse au jeu, qui est déjà rapide.

Visuellement le choix graphique colle tout à fait à l’histoire et au gameplay. Les différents mondes sont originaux et a chaque fois dépaysants. L’interface en jeu n’est pas gênante du tout et on est focus sur les combats.

La durée de vie

Il vous faudra 4h à 5h pour terminer ScourgeBringer si c’est votre style de jeu. Si vous ne vous améliorez pas en jouant, le jeu ne devient pas plus simple…

Verdict

Les points positifs

  • La fluidité des combats
  • La richesse des mondes

Les points négatifs

  • Si vous ne vous améliorez pas, le jeu reste difficile
  • Difficile de tout comprendre sans explication

Mentions spéciales

Les différents pistolets
8
La beauté des décors
10

En résumé

ScourgeBringer est un roguelike exigeant qui mettra votre talent à rude épreuve. L'amélioration de notre héroïne se fait véritablement en cours de partie, et il faudra que vous soyez attentif lors des combats pour tirer votre épingle du jeu. Un jeu au gameplay fluide, où vous ne pourrez vous en vouloir qu'à vous si vous perdez. Une belle réussite de la part de Flying Oak Games.

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.