Streets of Rage 4 est la suite tant attendue de la licence à succès qui nous a vu grandir dans les années 90. Si les trois premiers opus s’étaient succédés à une vitesse frénétique (1991, 1992, 1994), il aura fallut attendre 26 ans pour voir ce quatrième épisode devenir réalité. Il est vrai qu’entre temps Streets of Rage Remake nous avait montré de façon non-officielle le potentiel qu’avait la série pour une version “actualisée” mais on sait que nos rêves les plus fous sont rarement exaucés quand il s’agit du revival d’un jeu mythique.

L’univers

Scénaristiquement, le jeu nous propulse 10 années après la fin de Streets of Rage 3 dans la belle ville qu’est Wood Oak City. Le crime est de retour et c’est à nous d’enquêter (un bien grand mot, c’est surtout l’heure de la bagarre) pour mettre la main sur l’organisation à l’origine de cette nouvelle menace qui plane sur les concitoyens.

Pas de quoi casser des briques avec cette histoire, mais c’est l’occasion de retrouver des personnages emblématiques de la série un peu plus âgés. Axel et Blaze sont de la partie, tout comme Cherry la fille d’Adam. Je vous laisse découvrir ce qui est arrivé aux autres.

Le jeu

Streets of Rage 4 est un beat them all qui reprend le style de jeu de la série. On incarne un personnage avec ses capacités qui lui sont propres et son style de combat, puis on doit parcourir un niveau en se déplaçant à l’horizontal tout en combattant les ennemis qui viennent à notre rencontre. Le système de combo est assez riche pour que les combats soient dynamiques et le catalogue d’objets que l’on peut ramasser pour se battre est lui aussi bien fourni. Que ce soit un couteau, une bouteille cassée ou un sabre, tout est bon pour se défendre quand on doit faire régner la justice.

Le jeu a conservé le coté arcade des Streets of Rage avec un système de points que l’on gagne durant nos combats, nous permettant de débloquer des vies supplémentaires (et impactant le classement final si vous aimez comparer votre score à vos amis). Côté nouveauté, le fonctionnement des attaques spéciales a été optimisé. Quand on effectue une attaque de ce type, notre personnage perd une partie de sa vie. Dorénavant, vous pouvez récupérer cette portion de vie en assénant des coups à n’importe quel adversaire, pour peu que personne ne vous interromps dans votre combat.

Si l’expérience en solo est fun, il est évidemment possible de jouer en co-op pour pouvoir cogner à plusieurs sur les vagues d’ennemis.

Visuellement, le jeu est superbe. Les environnements sont variés et détaillés, avec des mises en situation qui collent bien à l’univers du jeu. Les ennemis respectent bien (au début au moins) le décor dans lequel ils se trouvent et ça rend vraiment bien. L’ambiance musicale est elle aussi un succès avec un côté rétro parfaitement adapté aux scènes de combats.

La durée de vie

Si l’histoire principale se termine en quelques heures (2h/3h) si l’on joue tranquillement avec un des personnages d’origines, il est possible de recommencer les niveaux dans l’ordre que l’on veut en sélectionnant des niveaux de difficulté plus élevés. Plus on joue et plus on peut débloquer de nouveaux personnages jouables, véritable hommage aux opus précédents. Les plus acharnés se battront pour obtenir des scores toujours plus impressionnants dans l’optique d’être les meilleurs au classement des joueurs.

On apprécie tout particulièrement l’écran de game over qui nous propose de reprendre l’histoire depuis le niveau où l’on a perdu, en échange de quoi notre score supplémentaire sera lui divisé par deux. De quoi permettre à tout le monde de finir une bonne fois pour toute un niveau si le score final nous importe peu.

Verdict

Les points positifs

  • Le côté rétro
  • La musique parfaite
  • La jouabilité "infinie"

Les points négatifs

  • La rigidité des personnages
  • L'absence du cross-plateforme

Mentions spéciales

le look d'Axel
8.5
la multitude d'objets
8
la direction artistique
10

En résumé

Streets of Rage 4 est un jeu réussi qui plaira aussi bien aux néophytes qu'aux nostalgiques qui attendaient cette suite depuis bien trop longtemps. Accessible et fun, il permet de passer un bon moment manette en main seul ou jusqu'à 4. Les puristes pourront partir à la conquête du leaderboard sans aucun problème.

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.