Véritable ovni dans l’univers du jeu vidéo, The Artful Escape vient de sortir sur Xbox et PC sans un bruit. C’est sans doute parce qu’il s’agit d’un jeu exclusivement disponible en version dématérialisée que le tout public n’a pas suivi la sortie du titre.

Et pourtant, on a pu l’apercevoir à de nombreuses occasions durant quelques showcases et il faut avouer que depuis le premier jour je suis tombé amoureux. Développé par Beethoven & Dinosaur, une équipe composée du compositeur Josh Abrahams et les programmeurs Justin Blackwell et Sean Slevin, le jeu est disponible depuis sa sortie dans le Game Pass.

L’univers

The Artful Escape va vous faire visiter une partie de l’univers que vous ne connaissez pas encore. Vous incarnez Francis Vendetti, jeune musicien folk qui est le neveu d’une légende de la musique malheureusement décédée.

Alors qu’il doit réaliser son premier concert dans quelques jours, notre jeune héros (qui n’en est pas un) va se mettre à traverser une crise existentielle. Doit-il marcher dans les traces de son oncle ou doit-il répondre à l’appel de la musique ? 

Pour répondre à cette question, on va rapidement s’éloigner de la petite bourgade où il habite pour visiter des planètes colorées et originales.

Tout ceci se passe évidemment en musique, sinon quel serait l’intérêt ? !

Le jeu

Avec un thème aussi original, il fallait un gameplay inattendu. The Artful Escape nous permet donc de contrôler Francis, notre guitarise méconnu. On se déplace assez simplement de gauche à droite comme dans Inside ou Super Mario.

Si c’est un type dé déplacement qui est d’habitude utilisé pour nous faire rencontrer des obstacles où il va falloir réfléchir pour en venir à bout, ici c’est plutôt pour nous permettre de contempler à notre vitesse le monde qui nous entoure.

En effet, pas d’ennemis à combattre, ni de sauts compliqués ou de timing à avoir pour passer un niveau, on évolue tranquillement (ou frénétiquement) à travers les niveaux.

Après avoir quitté la Terre, Francis va devoir parcourir des planètes toutes plus différentes les unes que les autres pour réaliser des concerts intergalactiques. C’est donc armé de notre guitare électrique que l’on arpente les décors fantastiques.

Il ne nous reste plus qu’à gratter notre guitare pour accompagner le fond sonore parfois épique, parfois mélancolique.

Pendant notre balade on va rencontrer d’autres êtres humains mais surtout des extraterrestres qui ont la particularité vraiment originaux la aussi.

Loin des races très humaines à la Mass Effect, on rencontre ici des êtres aux formes variées, qui communiquent musicalement.

Evidemment on ne fait pas que se balader (même si c’est 75% du jeu), on va aussi pouvoir discuter avec tout un tas de PNJ. Cela nous permet d’en découvrir un peu plus sur notre personnage principal mais aussi sur les compagnons qu’il se fait pendant son voyage.

Pour ponctuer tout ça, Francis fera quelques séances d’improvisation musicales. On se rapproche un peu d’un mélange entre le jeu Simon et un Guitar Hero puisqu’il faut répéter les notes interprétées par notre compagnon.

Ces séquences assez simples sont hyper agréables à jouer et on se prend rapidement au jeu d’être une super star.

The Artful Escape nous propose une dose de fun à vivre à sa vitesse, dans un monde tellement coloré que l’on ne sait pas où regarder.

L’histoire de base assez simple est accompagnée par une narration vraiment géniale. Les dialogues sont top et l’ambiance sonore est une petite pépite qui donne une couleur spectaculaire à l’aventure.

J’ai adoré l’ambiance, la musique, la direction artistique et la façon de personnaliser son personnage. Sans oublier les choix que l’on réalises dans l’histoire qui nous rapproche un peu plus de l’expérience que vit Francis.

La durée de vie

Il vous faudra environ 5 heures pour terminer l’aventure si vous prenez le temps d’admirer cette faune et cette flore totalement folles. Il faut savoir s’arrêter, écouter la musique, l’accompagner, lire les dialogues que l’on croise et profiter de cet univers fantastique.

C’est un jeu comme on en croise rarement et il serait dommage de le faire en ligne droite sans profiter de tout ce qu’il nous offre.

Verdict

Les points positifs

  • La narration est parfaite
  • L'ambiance créée par la musique et la DA
  • C'est le kif total quand on joue

Les points négatifs

  • On voudrait pouvoir y passer quelques heures de plus

Mentions spéciales

En résumé

The Artful Escape nous offre un jeu différent des autres. Contemplatif mais amusant, dans lequel on s'attache rapidement à notre jeune musicien qui cherche sa place dans la vie. On va trouver la réponse à cette question en traversant des planètes fabuleuses au son de notre guitare électrique et on regrettera une fois le voyage terminé que l'on ne puisse pas faire de même dans la vraie vie.

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.