L’arrivée de Battletoads sur Xbox et PC, c’est un retour attendu par les fans depuis quelques années déjà. Ce reboot d’un jeu qui a marqué tout une génération de joueurs ne pouvait pas être une simple version remasterisée de l’original sorti en 1991 sur Nes.

C’est Dlala Studios qui s’est occupé de donner un nouveau souffle à cette licence, avec l’aide de Rare. Un jeu original, qui mélange beat them all, plateformes, et un nombre improbable d’autres styles.

L’univers

Batteltoads nous permet de vivre une aventure rocambolesque avec une équipe de 3 grenouilles prête à en découdre. Rash, Pimple et Zitz vont devoir (et surtout vouloir) revenir en haut de l’affiche pour être à nouveau célébère.

Dans un monde qui les a oublié, il va falloir faire parler des poings (et des pattes en fait) contre des ennemis plus improbables les uns que les autres.

Le jeu

Battletoads est un beat them all à la base. On pensera forcément au très bon Streets of Rage 4 sorti cette année, qui reprenait lui aussi un classique du genre pour le moderniser juste comme il faut. Et bien Battletoads a réussi la même prouesse mais en s’orientant plus vers l’humour que vers la technicité.

Le jeu est jouable jusqu’à 3 en coopération offline, en contrôlant chacun son crapaud différent. Si vous n’avez pas d’ami, vous aurez alors la possibilité d’incarnez la grenouille de votre choix, et même de changer en pleine partie pour faire des combos durant les combats.

Cerise sur le gâteau, si un de vos crapauds venait à manquer de vie, le crapaud suivant prendra sa place pour que vous puissiez continuer l’aventure. Evidemment chaque héros à ses particularité avec un style de jeu assez clair dès qu’on les essaie (une est plus axée combat, l’autre vitesse…).

Ce qui est très fun, c’est que le jeu est orienté humour, divertissement et déconnade.

Nos grenouilles ne donnent pas de simples coups de point “chargés”. On va par exemple se transformer en requin, ou utiliser un poisson énorme pour taper à tout va (mais ça, c’est des exemple que l’on peut expliquer, les autres animations sont assez folles). C’est complètement improbable et véritablement fun.

On ne ramasse pas d’armes pendant qu’on visite les niveaux, mais on a des capacités originales et si on veut jouer en utilisant toutes les “fonctionnalités” de nos grenouilles, il va falloir s’entraîner un minimum.

On peut par exemple attraper des ennemis avec notre langue pour au choix les attirer vers nous, ou bien pour nous rapprochez d’eux. Si vous êtes submergé, vous pouvez aussi cracher un chewing gum sur un adversaire pour le bloquer quelques instant.

Toutes ces options rendent les combats fun et dynamique. Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer à plusieurs joueurs en même temps, mais on imagine que ce doit être facilement le bazar à l’écran.

Il n’y a pas que des phases de beat them all, il y a aussi tout un tas d’autres mini-jeux sans aucun rapport les uns avec les autres, et ils sont pour la majorité bien faits. Malheureusement quelques uns sont plutôt ratés, et ça peut impacter le fun que vous procure le reste du jeu.

Que ce soit le parcours d’obstacles en “moto volante”, ou les plateformes dans un style très Rayman, on doit rapidement comprendre les nouvelles mécaniques de jeu et on ne s’ennuie pas.

On prend plaisir à se balader dans les niveaux, pour regarder tous les petits détails amusants qui se cachent dans le décor.

Battletoads est un jeu qui s’adresse aussi bien aux plus jeunes qui s’amuseront en mode facile, qu’aux plus âgés qui profiteront de l’humour déjanté de Rash, Pimple et Zitz. C’est un jeu véritablement divertissant, qui vous fera oublier votre journée en quelques secondes.

La musique colle parfaitement à l’ambiance du jeu, électrique et colorée, et le style graphique est là aussi une vraie bonne idée.

La durée de vie

Pour faire honneur à son histoire, Battletoads n’est pas un jeu “facile” de base. Il vous faudra plusieurs essais sur chaque étapes du jeu. Un mode invicible est présent si vous en avez assez d’essayer pour la quarantième fois.

Vous pourrez partir à la course au score parfait si vous être plutôt dans cette optique. Que ce soit en réalisant les meilleurs combos mais aussi en collectant tous les objets cachés.

Il m’aura fallut presque 4 heures pour venir à bout de l’histoire, en cherchant de façon assez tranquille les objets cachés.

Verdict

Les points positifs

  • L'humour !
  • La diversité des animations pendant les combats
  • L'histoire improbable

Les points négatifs

  • Certains chapitres trop classiques
  • On le termine en 4/5 heures

Mentions spéciales

En résumé

Battletoads nous propose de passer un moment divertissant sans prise de tête, où vos réflexes seront mis à rude épreuve. Il ne réinvente pas la roue et certains passages sont moins bien réussis que d'autres. A essayer seul ou à plusieurs pour se détendre et profiter de l'humour du jeu.

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.