A l’occasion de la sortie de son édition collector sur PS4 et Xbox One, retour sur cette petite merveille qui avait débarqué sur PC en 2019 et sur consoles en 2020. Deliver Us the Moon est un jeu développé par Keoken Interactive, un studio néerlandais qui nous envoie dans l’espace le temps d’une aventure pleine de surprises. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les fans de science-fiction pour qui les sensations l’emportent sur l’action.

L’univers

La Terre va mal. On est loin d’un scénario improbable de ce côté là et Deliver Us the Moon nous parle d’un sujet d’actualité. Les habitants de cette belle planète ont épuisé ses ressources naturelles et ils ont trouvé sur la Lune un nouveau “carburant” pour sauver ce qui peut encore l’être.

Plutôt que de faire des voyages entre la planète bleue et son satellite, les scientifiques ont mis au point une technique pour transporter l’énergie via un rayon qui connecte la Terre à la Lune (en gros, c’est la version courte, je vous laisse découvrir en profondeur tout ça durant votre partie).

Un jour, sans prévenir, le rayon est coupé et la Terre est à nouveau privé d’énergie. Sans possibilité de joindre la station lunaire, la planète est vouée à une fin rapide et tragique (en plus des tempêtes de sables et du réchauffement climatique qui a déjà fait des dégâts).

Le jeu

Alors oui, c’est plutôt mal parti. Avec un scénario qui débute comme ça, on sait déjà qu’on ne va pas parcourir la galaxie à bord d’un vaisseau flambant neuf, à discuter avec des extra-terrestres tout en visitant la Citadelle (je m’égare). Ce n’est pas un RPG, ni un jeu d’horreur, ni un walking simulator.

Deliver Us the Moon nous place dans la peau d’un spationaute qui va partir à la conquête de la Lune avec deux missions dans sa poche (oui, il a des poches dans sa combinaison). La première c’est de réactiver l’afflux d’énergie envoyé depuis la Lune vers la Terre, la seconde c’est de trouver pourquoi ce transfert s’est stoppé. Dans cet ordre là, ou pas, l’important c’est de comprendre et de sauver l’humanité. Ok ?

Pour cela on va débuter notre aventure sur Terre, dans une base de lancement où l’on va devoir organiser nous même notre décollage. La force de Deliver Us the Moon, c’est de nous intégrer complètement dans les actions nécessaires à notre exploration spatiale.

On nous explique ce qu’on doit faire, que ce soit via une discussion audio ou à l’aide de schémas accrochés sur le mur, et on doit ensuite manipuler des manettes, enclencher des boutons,.. Il faut se débrouiller pour que les appareils que l’on a sous la main fonctionne comme prévu, sans avoir une indication à l’écran qui nous affiche “Tirez la manette du milieu puis appuyez sur le bouton de droite”.

Il ne s’agit pas d’un jeu d’action. On ne tire pas sur des ennemis, on ne se cache pas d’extra-terrestres furtifs, on explore, on admire et on résout des énigmes.

On vit l’expérience comme notre personnage. Seul, dans l’espace, sans aide, avec notre cerveau et notre don d’observation comme seuls alliés, pour résoudre des énigmes simples mais qui peuvent paraître assez désarmantes quand on a l’habitude d’être maintenant très (et trop) guidé dans les jeux vidéo.

Le jeu mélange la vue à la première personne et celle à la troisième personne pour coller parfaitement aux mécaniques de jeu. Quand on se balade dans la station, on aura une vue du dessus, pour se promener facilement et déplacer des objets. Tandis que les instants plus compliqués où il faudra utiliser des interfaces se feront avec la vision de notre spationaute. Une bonne idée qui est utilisée juste comme il faut.

Un autre point positif, c’est la gestion de l’espace justement. On parcourt des bâtiments abandonnés où seules quelques lumières tiennent encore le coup et l’on doit faire avec notre lampe portative pour explorer les pièces qui se suivent et qui ne se ressemblent pas. On joue beaucoup sur la lumière, entre les intérieurs faiblement éclairés et l’extérieur désertique de la Lune.

Cette utilisation des éclairages aide à nous donner une sensation d’oppression quand on s’aventure à l’extérieur. Faible gravité, zéro oxygène, lumière froide, les excursions lunaires ne sont pas des moments de vacances et on profite de ces rares instants magnifiques mais effrayants en même temps.

En effet, notre personnage possède une réserve d’oxygène de 3 minutes pour ses sorties. On se met rapidement à surveiller le compteur qui nous indique le temps qu’il nous reste tout en réalisant les actions nécessaires à notre survie le mieux possible. On a rarement droit à une seconde chance.

Le jeu nous propose de farfouiller sur la station pour trouver des emails, des notes et des dessins, le tout afin de comprendre un peu mieux la vie des personnes qui se trouvaient à bord mais surtout pour comprendre ce qu’il s’est passé avant et après la coupure de courant.

Visuellement réaliste, l’ambiance est très bien réalisée grâce à une utilisation du son juste comme il faut. Quelques musiques de temps en temps mais surtout la gestion du son sur la Lune qui est parfaite. Ce silence qui parfois nous accompagne nous oppresse et nous transporte en un instant dans l’espace.

La durée de vie

Il faut compter 4 à 5 heures pour terminer le jeu tranquillement en cherchant les objets éparpillés partout. Vous pouvez toujours recommencer les niveaux une fois ceux ci finis, mais il n’y a pas beaucoup de raison (à part si vous voulez faire des photos) de recommencer l’aventure.

Verdict

Les points positifs

  • Un scénario de science-fiction d'actualité
  • La tension est palpable dans l'espace
  • L'ambiance est top

Les points négatifs

  • Un peu répétitif
  • Notre personnage est "lent"

Mentions spéciales

La richesse des idées dans le jeu
8
L'histoire
8.5
La musique
9.5

En résumé

Deliver Us the Moon nous permet de vivre l'expérience spatiale d'une façon plus "réaliste" et moins "fantaisiste" que la plupart des jeux que l'on a qui se passe dans l'espace. On explore une station lunaire, à la recherche de la vérité tout en comprenant rapidement où cette quête va nous mener. Une belle aventure à essayer !

Où se trouve la note attribuée au jeu dans ce test ?
C'est simple, il n'y en a pas. Nous pensons que l'expérience offerte par un jeu vidéo ne peut être réduite à une notation arbitraire aussi complexe soit-elle. Nous vous invitons à lire l'ensemble du test ainsi que le verdict qui donnent une idée assez détaillée sur l'expérience procurée par le jeu.