On connaissait le studio People Can Fly pour son travail sur la série Gears of War et Bulletstorm, c’est une licence toute fraiche qui fait à nouveau parler d’eux. Outriders est un jeu d’action à la 3ème personne qui vous permettra de jouer en solo ou en co-op jusqu’à 3.

On ne va pas réaliser un test grandeur nature étant donné que je n’ai fait que jouer à la démo (que vous pouvez vous aussi vous procurer gratuitement), mais voici en quelques lignes ce qu’il faut savoir si vous cherchez votre prochain jeu du moment.

Outriders est un jeu d’action pure et dure. On incarne un soldat qui va devoir survivre et se battre dans un monde post-apocalyptique qui n’est pas sans nous faire penser à un mélange entre Madmax, Rage et Borderlands (l’humour en moins).

On ne peut pas renier ses origines et notre héros nous fait pas mal penser aux CGU dans Gears of War, mais il faut tout de même noter qu’il a passer moins de temps à la salle de muscu et qu’il a une morphologie (et des armures) plus réaliste.

On évolue dans des environnements semi-ouverts où les combats s’enchaînent. S’il n’est pas possible de sauter, on peut par contre se mettre à couvert. Un arsenal d’arme assez classique est à notre disposition même si la démo nous laisse entrevoir des possibilités intéressantes (avec des capacités spéciales, mais le jeu entier nous en dira plus).

Si à première vue le jeu semble classique, il prend une nouvelle dimension avec son système de classe. Vous pouvez choisir parmi 4 “familles” de pouvoirs, ce qui va influencer directement votre style de jeu.

Pour la démo j’ai laissé parler mon coté pyromane et j’ai du obtenu des pouvoirs liés au feu afin de rendre les combats un peu plus fun. Il est possible de tester toutes les classes dans la démo pour pouvoir se faire une idée, mais vous pouvez aussi regarder des vidéos sur Youtube si vous avez du mal à choisir.

La philosophie d’Outriders apparait dès le premier combat: il faut jouer de manière agressive. Votre jauge de vie ne se remplit pas avec le temps, pour gagner à nouveau des points de vie il vous faudra tuer des ennemis en utilisant vos pouvoirs (en gros).

Cela veut dire qu’il n’est pas intelligent de rester à couvert trop longtemps, il faut être rapide et faire le ménage ASAP. Et pour en rajouter une couche, il y a pas mal d’ennemis pour chaque combat, et dès le début on a le droit à des ennemis variés, on est loin d’une promenade de repos.

Avec cette démo, difficile de se faire une idée précise sur l’univers que nous proposera le jeu ou la diversité de son bestiaire et de ses armes, mais on peut au moins se faire un avis sur le gameplay qui est nerveux et qui propose un style de jeu plus agressif que la plupart des jeux co-op.

A tester seul ou en co-op jusqu’ 3. En tout cas, j’ai passé un bon moment et les combats sont vraiment dynamiques.